Comment choisir son premier Objectif

how to choose you first lens

Le choix de votre premier objectif est plus compliqué que de choisir un objectif par la suite. Tout simplement en raison du fait que vous savez grand-chose sur ce sujet puisque jusqu’à présent, vous n’avez pas eu besoin d’en choisir une, vous avez probablement fait l’achat d’appareil photo numérique compact.Comme je le disais dans l’épisode – Comment choisir votre premier reflex numérique, l’objectif est plus critique que l’appareil lui-même et nous allons voir cela dans les détails ici.

Les lentilles sont fabriquées pour une marque spécifique d’appareil

Il 4 grands fabricants de reflex sur le marché: Canon, Nikon, Sony et Pentax. Chacun non seulement construisent des boîtiers mais aussi des objectifs. Cependant, les objectifs ne sont pas inter-changeables entre les marques ce qui signifie que vous ne pouvez pas fixer un objectif Canon sur un Nikon et vice versa.Conclusion, le choix que vous faites pour le boitier va permettre de déterminer la marque de l’objectif dont vous avez besoin (enfin presque “toujours”).

Les objectifs sont soit faites pour des boitier plein format ou des boitiers au capteur de taille réduite

Nous avons couvert les différences entre les capteurs dans la histoire de la photographie et dans Comment choisir votre premier reflex numérique. J’ai dit plus tôt que les boitier au capteur réduit représentent la majorité des modèles sur le marché et dans le but de fabriquer des objectifs plus abordable, les fabricants ont fini par fabriquer des objectifs spécialement construits pour ces boitiers. Dans le monde de Canon, ces objectifssont identifiés par le code “EF-S”, chez Nikon par “DX”. Il est important de comprendre que même si vous pouvez toujours utiliser des objectifs pour boitier plein format (EF pour Canon et FX pour Nikon) sur des boitier au capteur réduit, l’inverse n’est pas vraiment possible. Dans les rares cas ou vous pourriez le faire, vous souffririez d’un très forte vignettage (bandes noires autour de l’exposition). Cela est dû au simple fait que Objectifs pour format réduit sont construits avec des éléments en verre plus étroits que ceux pour format plein et la distance par rapport au capteur n’est pas la même non plus (plus près). Donc, avec un capteur Full Frame, il n’y aurait pas assez d’informations provenant de l’objectif du remplissage toute la surface du capteur. Il y a 2 facteurs qui caractérisent vraiment un objectif: la longueur focale et l’ouverture maximale qu’un objectif peut offrir. Voilà pourquoi vous pouvez entendre parler d’un objectif 50mm 1.8.

La longueur focale

La longueur focale est la valeur en millimètres qui est écrite sur un objectif. Elle représente la distance entre un des éléments en verre à l’intérieur de la lentille et le capteur numérique. La longueur focale ne change pas selon que vous connectez un même objectif sur un boitier plein format ou réduit. Cependant ce qui change c’est le champ de vision de l’objectif. C’est souvent une source de confusion chez les jeunes photographes.

Comme les capteurs plein format ont une plus grande surface (que les capteurs de taille réduites), lorsque l’information provenant à travers l’objectif les atteint, on peut en recueillir davantage. Par conséquent, le champ de vision sera plus large que celle enregistrée par un capteur de taille réduit, comme on le voit ci-dessous:

Plein format
Plein format
Taille réduite APS-C: Nikon
Taille réduite APS-C: Nikon
Taille réduite APS-C: Canon
Taille réduite APS-C: Canon

Avant les Single Lens Reflex numériques (DSLR) il y avait les appareils Single Lens Reflex (SLR) qui utilisaient une pélicule plus ou moins de même taille (35mm). Tout au long des décennies, les photographes ont appris à apprécier le champ de vision qu’offre une certaine Longueur focale et ont également créé des règles autour de ces notions de base pour faciliter la pratique de l’art de la photographie. Ainsi, encore de nos jours vous entendrez souvent “ce qui équivaut à… sur un 35mm”.

Dans l’épisode “L’obturateur”, j’ai expliqué le phénomène de flou résulatant d’un manque de stabilité de l’appareil. Pour remédier à cela, j’ai fourni la règle de base suivante:

La vitesse minimal pour l’obturateur = 1 / Longueur focale (sur un appareil photo 35 mm = capteur plein format).
L’objectif de 50mm a le même grossissement que celui d’un œil humain (sur un appareil photo 35 mm  = capteur plein format)
Cet ensemble “sur un appareil photo 35 mm” peut être un cauchemar quand on parle aux gens, mais bientôt vous aurez l’habitude. C’est un peu comme l’ouverture maximale est le plus petit nombre f (réf. Ouverture).

La plus large ouverture q’un objectif peut offrir

Comme on le voit dans l’épisode sur l’Ouverture, la plupart des objectifs ont une ouverture variable. Par exemple, mon Canon 50mm 1.8 me propose une ouverture de F1.8 au plus large et peut être réduit jusqu’à F22. La plupart des objectifs avec une ouverture variable vous permettent d’aller au moins jusqu’à F22.  Cela dit, on juge de la qualité d’un objectif par (entre autre) la valeur de sa plus grande ouverture (f1.8, f2, f5.6…).

La raison est qu’un objectif qui offre une grande ouverture (f1.2, f1.4, f1.8, f2, f2.8) est considéré comme un objectif rapide. Ceci parce que plus l’ouverture est large plus courte l’exposition se doit d’être. Quand on photographie la faune ou du sport, l’action doit souvent être gelée et donc on a besoin d’une vitesse d’obturation très rapide. Avec un objectif rapide (grande ouverture) on aura besoin de moins compenser avec l’ISO pour obtenir une exposition correcte et donc le résultat aura moins de bruit. Cependant, il faut tout de même garder à l’esprit l’effet de l’Ouverture sur la profondeur de champ (Réf L’Ouverture Créative : La profondeur de champ)

Donc, si vous trouvez deux objectifs ayant la même longueur focale, 1 qui offrent une ouverture de F2.8 et l’autre de f3.5 (ou même f5.6)vous savez que le premier est surement mieux et aussi plus cher!

Le Canon 50mm f1.8 coûte à peine £100, Le Canon 50mm f1.4 coûté £250 et leCanon 50mm de f1,2 L coûte £1200. Plus l’ouverture est grande, plus large est l’élément de verre, et plus coûteuse est sa fabrication.

L’objectif standard

Nous avons vu ci-dessus que l’objectif de 50mm offre le même grossissement que l’œil humain à condition qu’il soit attaché à un boitier plein format. Cela signifie qu’une photo prise avec cet objectif sur un plein format, serait très proche (en termes de grossissement) à ce que l’on peut voir avec nos propres yeux.

Note: Je parle de plein format car comme vous le savez, un objectif fabriqué pour un plein format, comme mon Canon EF 50mm, une fois monté sur un boitier au capteur de taille réduite, aura un champ de vision plus étroit. En fonction du facteur de réduction, ce même objectif peut agrandir le sujet (x1,6 sur Canon, x1,5 sur Nikon, Sony et Pentax). Par conséquent, mon image résultante sur le boitier au capteur de taille réduite ne correspondra pas à ce que voit l’œil humain.

Un objectif standard n’offre pas d’agrandissement de la scène à photographier et c’est pour cette raison qu’il a souvent été le favori pour les photojournalistes et les photographes de rue qui veulent capturer la vraie réalité de la vie.

Le Téléobjectif

Ce type de lentille vous permettre d’agrandir le sujet de sorte qu’il apparaît plus grand que ce que vous pouvez voir de vos propres yeux. Cette catégorie de lentille est louée par le sport et de la faune photographes, car ils ont besoin de capturer l’action sans être près de cette dernière. On peut considérer qu’une lentille fait partie de la catégorie Téléobjectif quand elle magnifie le sujet.

Note: sans apporter plus de confusion à propos de l’effet du capteur réduit sur le grossissement, je suis sûr que certains d’entre vous peuvent penser ce qui suit:

“Si j’utilise un 50 mm sur un appareil photo au capteur réduit et comme nous le savons cela va grossir le sujet, devrions nous pas considérer cet objectif comme éant un téléobjectif? Et un objectif rélement standard pour un capteur réduit devrait être un 35mm?”.

Ma réponse est NON. Quand on parle en général d’objectif, afin d’éviter toute confusion, nous considérons son utilisation sur un capteur plein format. Par conséquent, vous trouverez le “équivalent 35mm” écrit sur la plupart des appareils photo numériques en se référant à la longueur focale d’une longueur.

Le Grand Angle

Cette catégorie offre le contraire. Il permet de rétrécir le sujet ou tout ce qui est dans une scène. Quel est l’interet? Afin de capturer le maximum d’une scene dans un minimum d’espace (la pellicule ou le capteur numérique). Ceci en fait un objectif très prisé par les photographes de Paysage. Dans un autre exemple, un agent immobilier souhaite prendre une photo d’une chambre. Il veut soit montrer la pièce dans son entier ou aussi comme il est souvent le cas, veut vous faire croire que la pièce est plus grande qu’elle ne l’est vraiment.

Ce type de lentille est également utilisé par les architectes qui ont besoin de capturer un bâtiment en entier. Cela dit, ils ont plus tendance à prendre un type très particulier d’objectifs appelé Tilt-Shift. Je ferai un épisode sur ce sujet dans l’avenir.

Voici 3 exemples d’images que j’ai prises à 3 Longueurs focales différentes avec le 18-135mm Canon avec un capteur réduit (Canon 60D). Bienqu’elles ne soient pas créatives, elles illustrent les effets de retrait et de grossissement:

Objectif grand angle
Objectif grand angle
Objectif standard
Objectif standard
Objectif téléphoto
Objectif téléphoto

Objectif à focale fixe ou zoom

Si le premier est simple à définir, le deuxième est souvent confondu. Un objectif dont la longueur focale peut être changée est appelé un zoom. Il est souvent confondu avec le téléobjectif. Un objectif zoom peut êre soit un téléobjectif (70-200mm) ou un grand angle (16-35mm) soit un entre-les-deux (18-135mm). Tout mouvement de zoom implique un grossissement mais cela ne signifie pas nécessairement que la plage de grossissement d’une lentille sera plus que celle de l’œil humain et par conséquent ne doit pas être confondu avec la gamme d’un téléobjectif.

Remarque: Les objectif à focale fixe sont globalement de meilleure qualité en termes de netteté qu’un objectif zoom. C’est parce que vous avez plus d’éléments de verre dans un objectif zoom que dans un fix et donc plus de compromis à faire pour atteindre des longueurs focales différentes.

Objectif en kit

Un objectif dit “kit” n’est évidement pas un objectif que vous achetez chez IKEA et que vous devez construire vous-même. C’est l’objectif que vous obtenez avec un reflex numérique lorsqu’il est vendu comme un ensemble. Ne vous laissez pas berner par ce qui peut apparaître comme une bonne affaire parce que ce n’est pas toujours le cas. Les lentille Kit ont généralement une longueur focale variable de 18-55mm/18-135mm avec une ouverture variable de 3,5-5,6. Ils sont tellement pas cher que vous ne pouvez pas l’acheter sur EBAY. Elles sont fabriquées souvent entièrement en plastique, même le pas de vis (ce qui se visse à l’appareil photo). Leur qualité est faible. Personnellement, quand je l’ai acheté mon Canon 60D j’ai choisi la solution kit du niveau au dessus (18-135mm). La qualité est nettement mieux que celle du 18-55mm et c’est un outil touche-à-tout et dispose d’un stabilisateur d’image et le pas de vis est en métal.

Remarque: Quand on achète un appareil plein format comme le 6D ou 5DIII de chez Canon, l’objectif qui est vendu avec est le 24-105mm L IS USM. Bien qu’il pourrait etre considéré comme un objectif kit, il s’agit d’une lentille de la série L, la serie haute gamme chez Canon.

Les objectifs des marques tiers

Bien que j’ai commencé cet article en disant qu’une fois que vous avez choisi une marque de DSLR vous êtes forcé à utiliser un objectif de la même marque, vous pouvez trouver des fabricants tiers tels que : Sigma, Tamron et Tokina.

Alors que 90% du temps leurs lentilles sont moins chéres que la marque principale (Canon, Nikon, Sony et Pentax), leurs qualités devient de plus en plus proche de ces dernieres. J’ai eu en ma possession le Sigma 10-20mm qui est de bien meillleure qualité que le Canon 10-22mm.

Ultra Sonic Motor et autres équivalents

Une autre fonctionnalité intéressante que vous pouvez trouver sur les lentilles de haut niveau est l’USM (Canon), HSM (Sigma), SSM (Sony, SWM (Nikon). Ceci est un moteur ultrasonique à l’intérieur de la lentille qui accélère considérablement le processus de l’auto-focalisation et il le fait aussi en silence.

Le résumé du processus d’achat

Une fois que vous avez défini votre budget, vous avez décidé d’un fabricants de reflex numériques, d’accord sur le type de photographie que vous avez le plus envie de faire, vérifiez les spécifications de lentilles en ligne pour comparer avec des modèles équivalents, allez à la boutique la plus proche avec votre appareil photo avec une carte SD et essayer l’objectif par vous-même. Sentez-le, soyez votre propre juge et si vous aimez le résultat, alors soit acheter là-bas ou en ligne.

Appareil Reflex (DSLR) : Comment choisir son premier?
L'Ouverture Créative - L'effet étoilé

Articles similaires

Réponses

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Reçois-tu la newsletter?

Ne rate pas le prochain tutoriel, offre de stage et autres bonnes choses!