Comment nettoyer le dessous des chaussures avec Adobe Photoshop

CLATM-CleanShoesPS

J’ai récemment publié un article intitulé Photographier avec Photoshop en tête. Mis à part l’aspect tutoriel technique sur Adobe Photoshop, l’idée principale était de te montrer à quel point la maîtrise d’un outil de post-production (tel que Photoshop) te permet de ne pas rater une belle opportunité photographique. Si ici je te montre comment je m’y prends pour nettoyer le dessous des chaussures d’une mariée, on reste dans la continuité du tutoriel précédent.

La conception de la photo

L’idée

Je pense sincèrement qu’il très rare de produire une belle photo sans être passé par la case “conception”, au préalable. Au coeur de la conception, il y a bien sûr une idée. Si dans certains cas, l’idée peut se matérialiser à 95% dans l’appareil photo, dans d’autres elle nécessite une prévisualisation non seulement du résultat au sortir de l’appareil, mais aussi au sortir du logiciel de développement. Avec l’expérience, cette prévisualisation devient de plus en plus facile. C’est cette même expérience qui te fait choisir, avant même avoir monté l’objectif sur ton DSLR, une longueur focale au lieu d’une autre pour une prise donnée. Dans le cas présent, l’idée était de capturer non seulement un détail important de la garde robe de la marié, ses chaussures, mais y glisser une touche d’humour en détournant une affirmation culte “je le veux” (I do en anglais), que la marié avais coller sur la semelle, en une question, “Est-ce que je le veux” (Do I).

La mise en scène

Je photographie toujours les chaussures de la mariée, car j’ai bien compris que mes clientes accordent beaucoup d’importance à ce qui pourrait paraitre comme un détail (surtout quand on sait que dans la majorité des cas, on ne peut pas voir les souliers, car ils sont cachés sous la longue robe de marié. La difficulté pour obtenir l’image que j’avais en tête se situait dans la mise en scène. Comment positionner les chaussures de sorte que le texte soit clairement visible ? Il m’est donc venu l’idée d’avoir la mariée de dos, tenant ses souliers en intervertissant le gauche et le droit.

La capture

Une fois l’idée de départ trouvée, la mise en scène imaginée, la capture était relativement facile. J’ai utilisé mon Sigma 85mm 1.4 Art monté sur mon Canon 5DIV à  f1.4, ISO200, 1/400sec:

Photo des chaussures de la marié au sortir de l'appareil photo
Photo des chaussures de la mariée au sortir de l’appareil photo

Le traitement

Je savais avant même d’appuyer sur le bouton déclencheur de mon DSLR que la photo nécessiterait un profond traitement dans Photoshop. Comme d’habitude, il y a plusieurs façons de s’y prendre dans Photoshop. Pour ma part, j’ai opté pour l’utilisation de:

Une fois le nettoyage terminé, il m’a suffi de traiter la couleur et de corriger le cadrage dans Adobe Lightroom:

Photo des chaussures de la marié aprés triatement dans PS et LR
Photo des chaussures de la mariée après traitement dans PS et LR

Je dois reconnaitre que ce type de traitement peut être difficile à réaliser quand on ne possède pas de tablette graphique de type Wacom.

La tablette graphique Wacom Intuos5
La tablette graphique Wacom Intuos5
Buy on Amazon Tu peux acheter la tablette graphique Wacon Intuos Pro Medium (nouveau modèle) ici:

Conclusion

Voici encore une photo qui doit son existence non seulement à mon imaginaire, mais aussi à Adobe Lightroom et Photoshop. Dis-moi dans un commentaire ce que tu penses de ce tutoriel. Je suis curieux de savoir si toi aussi il t’est venu le besoin de nettoyer le dessous des chaussures et comment est-ce que tu t’y es pris.

Comment choisir et gérer ses cartes mémoire
La Revue Photo Mensuelle & Gagnant du Concours Photo - Septembre 2017 - 1ère partie

Articles similaires

Responses

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Bonjour Tom.
    Très intéressant et instructif en ce qui concerne l’utilisation de photoshop. Merci.

    Une petite remarque : la photo a été prise à F 1,4 d’où une profondeur de champ très réduite. De ce fait une partie de la semelle est hors focus. N’aurait-il pas fallu fermer un peu plus
    . F 1,8 par exemple ?
    Amitiés.
    Eric

    1. Merci Eric pour ton gentil commentaire et ta bonne question. Sache que la difference en 1.4 et 1.8 n’est quaisment pas visible car ce n’est meme pas 1 arret d’ecart. En effet j’aurais pu faire le choix de fermer davantage mais le risque d’avoir trop de PDC ( tallons, petit texte, main de la marié nettes) trop grand. Cette photo a ete prise en à peine 2 min, sans trepied et l’approche est tres “macro” (photos en rafale en esperant en avoir une avec le ffocus au bon endroit. Je voulais la douceur dans la photo donc cela signifier le contour des chaussures devaient etre flou. J’aime le fait que le petit text soit lisible mais pas tres nette su une des chaussure. Sinon cela aurait fait trop photo de studio et pas prise dans l’action.

  2. Merci Tom j’ai beaucoup aimé très belle vidéo et excellents commentaires. A la prochaine

Reçois-tu la newsletter?

Ne rate pas le prochain tutoriel, offre de stage et autres bonnes choses!