Comment Réduire la Taille du JPEG sans Perte de Qualité

Avant de voir en détail ce que j’utilise depuis des années pour réduire la taille de mes fichiers JPEG, il est bon de se préciser dans quel cas on utilise des JPEG et pourquoi on souhaiterait réduire leur taille.

Pourquoi le JPEG

À ce jour (Déc. 2018), le format JPEG reste le format d’image le plus utilisé dans le monde. Pourquoi?

Son origine

Ce format qui est un standard fut créé en 1992. Le nom est un acronyme de Joint Photographic Experts Group, du mon du comité qui l’a défini (groupe constitué du fameux Internationl Standard Organization (ISO) et du Internationl Electrotechnical Commission (IEC). Le JPEG est un excellent format pour sauvegarder des images telles que des photos. Au coeur même du format JPEG est son algorithme de compression qui permet de réduire la taille du fichier. Mais si ce format inclut un mode de compression sans perte, ce dernier n’est pas supporté par beaucoup. IL est donc important de noter si on peut réduire de façon très significative la taille d’un fichier JPEG, ceci est au détriment de sa qualité, contrairement au format TIFF, GIF, PNG et le RAW (inclu DNG).   De ce fait, il n’est pas un bon format pour les images telles que logos et autres ions qui demande une bonne gestion des textures et des lignes, sans compter sur la transparence qui n’est pas offerte par le JPEG.

Internet

Certes le JPEG n’a pas été créé spécifiquement pour le monde d’internet, mais à ce jour il y joue un rôle très important.  Deja en 2014, on avait recensé que près de 2 milliards d’images étaient uploadées par jour. 4 ans plus tard, ce chiffre n’a fait qu’augmenter. Seulement qui dit internet dit forcement temps de chargement. Je me rappelle encore de la connexion à 56k avec l’alerte sonore qui s’apparentait à celle d’un fax. En 2018, nous ne sommes pas tous égaux en ce qui concerne la bande passante. C’est à dire, la vitesse d’envoi et de réception qu’offrent nos fournisseurs d’accès. Il est donc très important quand on construit un site web de s’assurer que la taille des pages soit la plus petite possible afin de ne pas avoir de temps de chargement trop long. Le temps est une notion subjective, mais pour info  il est prouvé qu’un site de vente ne peut par se permettre un chargement de plus de 2 secs par page sous peine de perdre des clients. Comme il y a des images sur toutes les pages web, il faut donc réduire la taille de nos images. À noter que le recensement fait par Google prend également en compte la taille des pages. Plus une page est longue à charger, moins elle a de chance d’être indexée par les moteurs de recherche. Pour les photographes, c’est ici que le jeu se complique. Bien sûr on souhaite garder des pages légères qui se chargent rapidement, mais ceci ne doit pas se faire au détriment de la qualité visuelle. Alors, comment faire?

Test de vitesse et de taille de ma page de garde

Test de vitesse et de taille de ma page de garde

Quelle taille pour une utilisation sur Internet

Quelle taille choisir pour poster sur internet? Personnellement, ceci dépend de l’utilisation sur internet. Les réseaux sociaux tels que Facebook, Twitter et Instagram ont leur propre limitation et il est bon de vérifier ce qu’elles sont afin de leur envoyer un fichier qui correspond. Ceci peut éviter d’avoir une perte de qualité excessive, car ils vont te compresser tout fichier que tu leur envoies.

Si tu postes une photo pour Flickr et autre site d’images, eux aussi ont leur propre limitation et utilise un algorithme de compression pour alléger leur serveur et les pages web. Je te conseillerais surement d’utiliser la plus grande résolution (taille de fichier et Resolution PPP/PPC/ PPI si tu fais de la vente d’impression, certains le proposent).

Enfin si tu postes sur ton propre site web, tu dois te demander l’importance de la photo dans la page. Personnellement, je n’utiliserais pas une image supérieure à 2560px de large, car ceci suffit amplement pour un plein écran de 27 pouces (même pour un écran retsina [écran offrant une résolution supérieure a 4k).

Pour la Revue photo mensuelle et le Concours mensuel que j’organise sur La Photo Avenue,  je demande à ce que la largeur fasse au moins 2560px (pour une image horizontale) ou 1440pm (pour une image verticale). Ceci pour une raison très évidente: Me permettre de juger de la qualité de la photo, occupant tout mon écran de 27 pouces quand je l’ouvre à 100%.

Comment réduire la taille du fichier JPEG dans Adobe Lightroom ou Adobe Photoshop?

Quels que soient les outils de gestion d’image qu’on utilise, ils offrent quasiment tous les mêmes options pour réduire la taille de nos fichiers lors de l’export. Ci-dessous est une copie d’écran de Adobe Lightroom lors d’un export.

Fenêtre d'export de Adobe Lightroom

Fenêtre d’export de Adobe Lightroom

Si le format peut jouer sur la taille du fichier final, nous allons nous concentrer sur le JPEG pour les raisons données plus haut. Ce qui suit est les différentes informations qui peuvent avoir un impact sur la taille du fichier obtenu, du moins au plus important.

L’espace colorimétrique

L’espace colorimétrique s’il est incorporé dans le fichier, peut jouer un rôle dans la taille du fichier. Mais pour une utilisation web, nous devons choisir sRVB afin de mieux garantir le rendu des couleurs dans les navigateurs.

Les Métadonnées

Les Metadonnées stockent des informations concernant ta photo et en fonction du volume d’information, elles peuvent augmenter inutilement la taille du fichier. Je conseille de ne garder que le minimum tel que les infos de  copyright et de contact. Si tu postes tes photos sur des sites d’image tels que 500px ou Flickr, tu peux vouloir garder les exils (information d’exposition, de matériel…), car ces sites ont généralement un algorithme pour les récupérer et les afficher dans la page où figurera ta photo.

Le filigrane

Par définition, un filigrane est une information graphique qui vient sur ta photo donc, c’est de l’information en plus et donc peut augmenter la taille du fichier.

Qualité, limite de la taille, redimensionnement

Qualité

Comme expliqué plus haut, le JPEG comprend une compression a perte, on peut donc réduire la qualité de l’image afin de réduire la taille du fichier. Pour beaucoup de photographes qui utilisent Adobe Lightroom ou Adobe Photoshop, 80% semblent être une bonne valeur pour réduire la taille du fichier sans perdre trop de qualité. Cela dit, le résultat peut varier d’une image à l’autre (en fonction de sa qualité initiale). Dans le test que j’ai fait dans cette vidéo, la perte de qualité était en effet inexistante ou du moins à peine perceptible en zoomant à 200%.

Limite de la taille

Comme son nom l’indique, cette valeur permet de définir une taille résultante. On peut remarquer que lorsqu’on l’active, l’option de qualité est grisée. Cela dit, donner une taille limite n’est pas une solution miracle et ne fonctionne pas toujours. En effet, si tu essayes d’avoir un fichier de 150ko sans le redimensionner, Lightroom te renverra un message d’erreur:

Erreur lors d’un export dans LR avec une taille limite trop petite

Redimensionnement

 On a généralement plusieurs choix pour le redimensionnement:

  •  Définir une largeur et une longueur

  • Définir soit une largeur soit une longueur

  • Définir une valeur de pixel

  • Définir un pourcentage

Attention, la Resolution exprimée en pixel par pouce ou en pixel par centimètre n’a aucune influence sur la taille du fichier. Cette valeur n’a de sene que pour l’impression.

Ma solution: JPEGmini

J’ai découvert JPEGmini il y bientôt 3 ans et depuis je n’arrête pas de remettre à demain une revue du produit. Pourquoi? Simplement parce qu’il y a toujours d’autres choses qui prennent la priorité, mais à force de voir la frustration des membres de La Photo Avenue en ce qui concerne la taille des photos à poster, je suis heureux d’enfin prendre le temps de couvrir ce sujet.

Certains parlent de JPEGmini comme d’une solution miracle. En réalité, cet outil permet de réduire la taille d’un fichier JPEG (jusqu’à 80%) tout en préservant au mieux la qualité visuelle. Il simplifie la tâche du redimensionnement. Comment ça marche? Bien sûr que le développeur du logiciel ne divulgue pas la recette, mais en cherchant on peut le deviner. En fait, JPEGMini utilise le standard de compression qu’offre JPEG, mais l’applique dynamiquement et partiellement. L’algorithme étudie l’image et va compresser uniquement des parties de l’image qui ne serait quasiment pas visible à l’oeil. Est-ce le seul logiciel à offrir ce type de compression? Non, mais ceci n’empêche pas qu’il fasse son travail très bien et que bon nombre de photographes professionnels comme moi n’hésitent pas à l’utiliser dans notre chaine de production pour générer les fichiers images pour nos clients.

Si plus haut j’ai mis l’accent sur une utilisation internet, il y a aussi l’aspect stockage. En tant que photographe de mariage et de portrait, je fouine à mes clients, une galerie en ligne avec leurs photos. En fonction des services de galerie en ligne, on a une limite sur le nombre d’image ou d’espace disque. Uitliser JPEGmini m’a permis de faire d’économies sur mes galeries. Je fournis également à mes clients, une clef USB sur laquelle se trouvent leurs fichiers photos et un diaporama. Utiliser JPEGmini m’a permis d’utiliser des clefs de 4Go au lieu de 16Go ou 32Go. Il est temps de regarder de plus près ce que l’on obtient avec JPEGmini.

La Formule

JPEGMini vient sous deux versions:

  • JPEGmini Pro App: une application qui tourne sur Mac et Windows

  • JPEGmini Pro Suite: une application qui tourne sur Mac et Windows + un plug-in pour Adobe Lightroom et Adobe Photoshop

L’application

L’application JPEGmini Pro permet de glisser tout fichier JPEG ou dossier contenant des JPEG pour effectuer la compression.   On remarquera qu’en haut de la fenêtre, il est indiqué l’espace disque sauvegardé grâce à l’outil depuis sa première utilisation.

 

À l’instant de la fenêtre principale, le panneau de préférence de l’application est simple, mais efficace. On peut choisir d’optimiser les fichiers originaux ou générer une copie. On peut même appliquer un ou plusieurs redimensionnements des fichiers. Ceci peut être utile si on souhaite avoir plusieurs versions de la même image. Personnellement,  j’optimise toujours les originaux, car les seuls JPEG que j’utilise sont ceux exportés par Adobe Lightroom ou Adobe Photoshop. Je n’ai que très peu de photos au format JPEG nativement.

Le panneau de preference de JPEGmini Pro

Le panneau de préférence de JPEGmini Pro

La Suite

La suite non seulement inclue l’application, mais aussi un plug-in pour Adobe Lightroom et Adobe Photoshop. Pour le premier, il apparait dans les paramètres d’export et il n’y a aucun betting à régler si ce n’est l’insérer dans les paramètres d’export.

JPEGmini dans la fenêtre d’export de Adobe Lightroom

Le panneau de JPEGmini dans Adobe Photoshop

Le test

Tous les discours du monde ne valent rien sans un test réel. Pour ce test j’ai exporté la même photo de plusieurs façons depuis LR et ensuite utilisé Photoshop pour mieux voir la différence. Tu peux télécharger les images utilisées dans la vidéo ici.

Si dans le test effectué pour ce tuto, il n’y a pas de véritable différence entre diminuer la qualité à 80% depuis Lightroom et le résultat obtenu grâce à JPEGmini, ceci n’a pas toujours était le cas. Il y a 3-4 ans quand j’ai découvert JPEGmini, la différence était plus flagrante. Ceci est donc un bon point pour Adobe et ses développeurs de Lightroom. Mais j’ai conscience que tout le monde n’a pas la dernière version de Adobe Lightroom CC et donc la qualité à 80% peut être moindre. D’où l’intérêt de JPEGmini. De plus, ce que j’ai c’est vraiment la simplicité d’utilisation de la solution. Que ce soit avec le plug-in ou avec l’application standard.

Si tu souhaites tester JPEGmini, rends-toi sur https://www.jpegmini.com et télécharge la version d’essai. Si tu souhaites acquérir la version JPEGmini Pro Suite, tu peux bénéficié d’une réduction de 20% en utilisant le coupon TMIGOT

Dis-moi ce que tu en penses

J’ai hâte de lire ce que tu as pensé de cet article et ce que tu utilises pour réduire la taille de tes JPEG. Laisse-moi un commentaire dans la section ci-dessous.

Revue Photo Mensuelle Novembre 2018
  • 18
  •  
  •  

Commentaires

  1. pascal

    bonjour Tom je viens de regarder ce tuto très intéressant perso j’utilise Nano Jpeg de Blaise Fiedler (Fotoloco) et qui fait un peu la même chose je pose sur le mur pour toi comparé a bientôt

    1. Tom Auteur du sujet

      Merci Pascal pour le gentil commentaire /temoignage..

  2. Agnès Loriato

    Coucou Tom!!
    Un excellent article bien utile et en plus je l’ai compris 😅. N’ayant pas JEPGmini, pour le moment je vais réduire le pourcentage…

    1. Tom Auteur du sujet

      Salut Agnès, c’est en effet une bonne idée.

  3. benoit fortier

    Je me demandais à quel endroit je peux télécharger les fichiers! Merci!

    1. Tom Auteur du sujet

      Salut Benoit, désolé pour la réponse tardive mais si tu lis l’article tu trouveras le lien. 😉

  4. nemo62fr

    Bonjour Tom,
    Tu exportes tes fichiers RAW développés directement avec JPEGmini ou tu dois tout de même paramétrer l’export de LR ?
    Merci pour les infos.

    1. Tom Auteur du sujet

      Merci pour ton commentaire. A la lecture de ta question je ne peux m’empecher de me demander si tu as vu la video et lu l’article. J’ai meme mis une copie d’ecran de la fenetre d’export.

      1. nemo62fr

        Bonjour Tom
        J’avais lu l’article et ce n’était clair (du moins pour moi).
        Je viens de regarder la vidéo et là oui j’ai la réponse à la question.
        Bonne journée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *