De la Capture au Développement: Le Filtre qui Injecte du Brouillard dans ta Scène

Voici le 3e volet de l’expédition que j’ai pu faire le long d’une rivière écossaise il y a quelques semaines. Dans un premier temps nous avons vu comment on découvre un lieu et met à profit la nouvelle fonctionnalité  de Focus Bracketing que l’on trouve dans le nouveau Canon EOS R5. Ensuite nous avons vu comment il ne faut pas passer à côté d’une belle opportunité photographique en se focalisant uniquement sur un sujet évident. Enfin, dans cet épisode, nous découvrons comment un filtre peut changer l’atmosphere d’une scène depuis la prise de vue.

Une photo en 3 étapes

Voici la photo originale, sans autre filtre qu’un polarisant:

Voici la photo originale, avec le filtre Mist 0.6 de Lee en plus du filtre polarisant:

Photo Finale après traitement de netteté, de nettoyage et de colorimétrie dans Adobe Photoshop et Lightroom

De la Capture au Développement: La Chute d'Eau qui Cachait la Rivière Ecossaise
Le Concours Photo Mensuel - Octobre 2020

Articles similaires

Réponses

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Bonjour
    Très content de te voir de à nouveau sur pied (ou presque enfin!) .
    Je verrai bien l’utilisation de ce filtre en animalier surtout lors de mes séances matinales en affut flottant où le brouillard rajoute toujours dans certaines conditions un vrai plus pour mettre en valeur le sujet.
    A tester, je me demande si des photographes animaliers l’utilisent?
    J’avale tes vidéos à vitesse grand V ( j’espère ne pas m’y perdre), elles sont dans tout les cas super bien faites et j’apprend beaucoup, merci.
    Mais par contre je trouve que l’utilisation du filtre va compliquer sérieusement la difficulté de la prise de vue avec des oiseaux déjà très méfiants de nature.

    1. Merci Jean Pierre pour ton commentaire. Je t’avoue que je n’ai pas essayé avec l’animalier meme si j’ai deja utiliser mon porte filtre en animalier pour utiliser le polarisant. Je pense que ca pourrait s’avérer un exercice difficile a moins que tu soit sur une trépied ou un support (bean bag, monopod…) et que ton sujet ne bouge pas.

    2. En plus je pense qu’a cause de la très longue focale que tu utiliserais (ex. 600mm) la transition entre le brouillard et la partie claire serait très longue et difficile a gérer.

  2. Bonjour TOM. Je te souhaite un prompt rétablissement, merci pour ces conseils et de ton enthousiasme pour nous les faire passer. Garde toi bien passe de bonne fêtes de fin d’année à bientôt

Reçois-tu la newsletter?

Ne rate pas le prochain tutoriel, offre de stage et autres bonnes choses!

Elle est enfin arrivée!