De la Capture au Développement: Une Histoire d’Arbres

Lire la vidéo

Le 11 et 12 mars 2024 ont été marqués par un climat assez atypique autour d’Edimbourg. En effet, non seulement il y avait quasiment pas de vent mais en plus l’air été sec et les nuages très bas. J’en ai donc profité pour photographier des arbres sur les collines qui entour la capitale écossaise le lundi et le mardi: La Côte Sauvage Ecossaise Avec Nouvel Appareil Photo.

L’expédition n’a duré à peine que 2h entre la première photo et la dernière et pourtant elle m’a offerte 6 clichés absolument magique. La gestion des couleurs par mon nouvel appareil, le Fuji GFX 100s, m’a même permis d’obtenir un résultat final sans effectuer beaucoup de traitement dans l’ordinateur. Ce dernier point est quelque peu déroutant je dois l’admettre. 

Le Terrain

Ci-dessous est une vue des collines dans lesquelles s’est déroulée cette expédition:

Turnhouse Hill

Les Photos RAW - Développée - Imprimée

Lors de cette expédition photographique de 2h, je me suis concentré sur trois clichés. Voici la version RAW et éditée pour chacun d’entre eux:

1e Arbre

Fuji GFX 100s – 24mm – ISO 250, F11, 1/10s Traitement: Bleach Bypass

2e Arbre

Fuji GFX 100s – 26mm – ISO 100, F11, 1/10s Traitement: Bleach Bypass

3e Arbre

Fuji GFX 100s – 27mm – ISO 200, F16, 1/8s Traitement: Bleach Bypass

4e Arbre

Fuji GFX 100s – 27mm – ISO 200, F16, 1/8s  – Traitement: Bleach Bypass

5e Arbre

Fuji GFX 100s – 24mm – ISO 100, F16, 1s  – Traitement: Acros filtre Jaune

6e Arbre

Pour ce 6ème arbre, j’ai décidé de fusionner deux clichés afin de garder le meilleur de l’un (nuage dans les arbres à gauche) et de l’autre (contour de la colline à droite).

Fuji GFX 100s – 24mm – ISO 100, F16, 1s  – Traitement: Classic Chrome

Dématriçage & Débruitage des fichiers RAW

Chaque fichier RAW a été tout d’abord traité dans DxO PureRaw:

DXO PureRaw n’est pas un logiciel de développement de photo en soit. C’est un outil de dématriçage et de débruitage.

Le dématriçage est le processus par lequel les données brutes du capteur et leur valeur en pixels pour le rouge, le vert et le bleu sont interprétées comme des couleurs naturelles et de vie à l’écran. L’absence de standard fait que chaque logiciel y va de son propre chef pour interpréter les données et les résultats sont variables.

Le débruitage consiste à supprimer les pixels superflus créés à la suite d’interférences et de chaleur à l’intérieur de votre appareil lors de l’exposition, et qui peuvent être amplifiés dans les photos prises à ISO plus élevé.

A ce jour, je n’ai pas trouver de solution qui égale les résultats obtenus par DXO PureRaw (à l’exception de DXO Photo Lab qui incorpore la même technologie). C’est pour cela que depuis l’été 2022, tous mes fichiers RAW, passent dans DXO PureRaw avant la phase de développement.

Traitement dans Lightroom Classic

Adobe Lightroom est indéniablement mon logiciel favoris pour retoucher et organiser mes photos depuis maintenant 17 ans. En ce qui concerne le traitement des mes photos de paysage, il y a toujours une suite logique d’étapes telles que le recadrage si besoin, la gestion fine du contraste et de l’exposition locale afin de renforcer la composition préalablement choisie lors de la prise de vue.

Nettoyage dans Photoshop

Photoshop est un outil indispensable pour au moins nettoyer ses photos d’éléments polluants tels que ici, des fiantes ou lichen trop lumineuses ou réparer certaines zones grâce au Remplissage Génératif.

Photoshop offre une multitude d’outils et d’approches pour obtenir des résultats propres et flexibles. Tout cela est couvert dans Le Guide Pratique de Photoshop pour les Photographes.

Maitriser le Tirage

En ce qui me concerne, une photographie n’existe qu’à partir du moment où elle est imprimée. Il n’y a pas d’équivalence aussi bien au niveau visuel que émotionnel que de tenir entre ses mains, le tirage d’une belle photo. Toute personne qui a essayé d’imprimer des photos avec des résultats consistants et prévisible à soit abandonné ou dépenser beaucoup d’argent en papier, en encre mais à gagner en frustration. Ceci n’est plus une fatalité car après 4 ans de préparation, j’ai sortie la seule vraie formation en français, sur la maitrise de l’impression.

Mots de la Fin

Comme illustrer dans la vidéo, ce qui m’a le plus surpris lors du traitement de ces clichés, c’est sans aucun doute le peu de curseurs utilisés. Ceci ne signifie pas que ce sera toujours le cas avec le photos résultantes du GFX 100s. La preuve en est dans Comment Je Traite Mes Photos de Mariage et dans De la Capture au Développement: La Côte Sauvage Ecossaise Avec Nouvel Appareil Photo. Cela dit, je ne peux que constater que la gestion des couleurs est mieux/plus facile avec les fichiers 16bit du Fuji GFX 100s. 

Reçois-tu la newsletter?

Ne rate pas le prochain tutoriel, offre de stage et autres bonnes choses!

Elle est enfin arrivée!