Le Diaphragme en Photographie au Flash (expliqué dans une séance photo)

C’est le 3ème et dernier épisode de la série dans laquelle je vous explique le rôle des facteurs du Triangle d’Exposition dans la Photographie au Flash. Ici nous voyons L’Ouverture de votre objectif, le Diaphragme. Si vous ne l’avez pas vu les épisodes précédents, je vous invite à le faire: Voici une photo prise avec le Canon 5D III: flash 1/2 puissance, ISO 400, Vitesse d’obturation: 1/200, Ouverture 6.3:
Photo parfaitement exposée avec une ouverture f6.3
Photo parfaitement exposée avec une ouverture f6.3
Vous pouvez voir que nous avons Megan (le modèle) correctement exposée et le reste de la scène est sombre car rien de la lumière ambiante n’a été enregistré. Si nous ouvrons maintenant de l’ouverture à f4, sans rien changer d’autre, vous pouvez voir que Megan est maintenant toute sur-exposée:
Photo surexposée avec une ouverture f4
Photo surexposée avec une ouverture f4

Par la suite quand on réduit l’ouverture avec f11 sans rien changer d’autre, nous pouvons voir que Megan est maintenant sous-exposée:

Photo sous-exposée avec une ouverture f11
Photo sous-exposée avec une ouverture f11

Conclusion

J’espère que ces quelques exemples vous permettent de comprendre maintenant la puissance du diaphragme dans la photographie au flash: Il gère la quantité enregistrée de lumière émise par flash. Bien sûr, il convient d’ajouter que le principal effet de l’ouverture comme on le voit dans le premier épisode sur les bases de la photographie: Ouverture Créative – Profondeur de champ demeure en photographie au flash (exposition à la lumière ambiante, et la profondeur de champ). Donc, avant de définir une valeur d’ouverture on se doit de vraiment considérer combien de profondeur de champ est nécessaire dans un plan donné.

Quelle est la différence entre l’utilisation de l’ISO et de l’ouverture dans la photographie au flash?

Eh bien la différence est dans leurs propres caractéristiques de base. Nous savons que l’ISO affecte l’exposition, mais au détriment de la qualité de l’image. L’ouverture affecte aussi bien l’exposition mais le seul effet secondaire sera la profondeur de champ (si nous mettons de côté toute considération sur la qualité de l’objectif). Dans la photographie de studio, la PDC n’est pas aussi importante donc si on voulait changer l’exposition du flash sans changer sa valeur (ex: le flash est déjà à pleine puissance ou à son plus bas et avec l’ISO le plus bas) et bien en changeant la valeur d’ouverture on affecterait l’exposition du flash. Si vous avez apprécié cet article, s’il vous plaît le partager avec vos amis en utilisant le bouton Facebook, Pinterest, Google+ et twitter.

Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Reçois-tu la newsletter?

Ne rate pas le prochain tutoriel, offre de stage et autres bonnes choses!

Elle est enfin arrivée!