La Revue Photo Mensuelle & Gagnant du Concours Photo – Juillet 2017 – 1ère partie

Voici la première partie de la revue photo mensuelle de la Tom Migot Photography Académie pour le mois de juillet 2017. Tout comme la Revue photo mensuelle du mois de juin 2017, la revue et l’annonce du gagnant du concours du mois de juillet est en deux parties. La deuxième partie sortira mercredi.

Dans cette vidéo, je fais également référence aux tutoriels suivants:

Comment participer?

Si toi aussi tu souhaites participer à la prochaine revue mensuelle, il te suffit de t’abonner à la Tom Migot Photography Académie. Si c’est déjà fait, alors rends-toi  dans la section “Revue photo du mois” et poste ta photo ainsi qu’une petite description et des exifs dans le sujet “Mois d’Août 2017“.

Stage photo en Bretagne

Comme indiqué au début de la vidéo, il me reste 1 chambre de libre pour le Stage Photo dans les Côtes d’Armor (Bretagne, France) le 30,31 mars et 1er avril 2018. C’est ta dernière chance pour y assister.

Dis-moi ce que tu en penses

J’ai hâte de lire ce que tu as pensé de ma revue dans la section commentaire ci-dessous.

Comment j'améliore mon son et ma vidéo
La Revue Photo Mensuelle & Gagnant du Concours Photo - Juillet 2017 - 2ème partie

Articles similaires

Responses

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Hello Tom
    Aller à l’extrême…quelle bonne idée tu me donnes là!! Au moment où je t’écris je suis déjà entrain de penser à une nouvelle série avec mon ange…
    Pour mon traitement, je me rend compte que trop de dureté ,n’apporte pas forcément le côté dramatique à la scène que je cherchais sans y arriver, alors que ce que tu proposes en baissant justement cette dureté (clarté) et qui apporte cette lueur (glow) amène à une scène plus douce mais avec ce côté dramatique!
    Merci pour le conseil 🙂
    Je t’embrasse

  2. Salut Tom,

    En regardant à nouveau ma photo dans LR je me rend compte que j’avais pas mal poussé les curseurs ! Du coup je la reprend en tenant compte de tes remarques et ça me va bien. Je garde malgré tout cette copie en 16/9 car je trouvais que ça rendait mieux l’impression d’espace que j’ai en permanence sur ce plateau de l’Aubrac. Pour les pétouilles sur la photo j’ai eu un souci au cours de cette sortie et j’ai du nettoyer sérieusement les photos gardées … mais j’en ai laissé passer visiblement !
    Amicalement

  3. bonsoir Tom
    je doit dire quand j’ai poster cette photo c’était sans grande conviction
    car des photos de brume le matin on en voit souvent, mais j’aime cette photo.
    quand j’ai vu la critique de ma photo je m’attendais a beaucoup de chose négatif et à ma grand surprise rien ou presque.
    moi qui montre peu mes photos tu peux imaginer l’agréable surprise.
    en plus tu fais une petite allusion à Jonathan Chritchley.
    merci à toi. ah oui je te promet je garderais mes RAW.

    1. Merci Yves d’avoir participé. Si certains peuvent regretter mon manque de dureté, je ne vais pas pretendre ne pas aimer une photo juste pour le plaisir de critiquer. Le but est d’apprendre et non de descendre. Ta photo était bien donc je le dis. Continue comme cela.

  4. Bonjour Tom,
    Je réagis un peu tard étant très occupé en ce moment,je bien déçu mais j’écoute tes avis avec intérêt.J’essai de mettre en avant les paysage du Beaujolais et ce chêne est un peu un incontournable du coin,au sommet de sa colline au milieu des vignes.L’orage n’était pas prévu. Travaillant la photo mon jour de congé je m’étais donné pour objectif la colline du Py mais voila la météo n’était pas de la partie,le temps très électrique m’a séduit et je me suis trouvé du coup avec deux sujets,l’orage menaçant et mon chêne.Tu l’as bien ressenti je n’ai pas pu faire le choix.Je m’aperçois également que j’ai tendance à faire des clichés assez sombre,je crains que ce ne soit avant tout un état d’esprit.

    1. Merci pour ton commentaire et ta participation à la revue. Ne sois pas trop déçu Patrick. Le but de la revue n’est pas de me poster des photos parfaites mais plutôt celles pour lesquelles tu as des doutes. Le plus difficile en photo n’est pas l’exposition mais la narrative. La perseverance paye au final. Pour le manque de luminosité, une bonne sonde de calibrage devrait t’aider au developpement ainsi qu’une lecture de l’histogramme.

Reçois-tu la newsletter?

Ne rate pas le prochain tutoriel, offre de stage et autres bonnes choses!